Le Compas comparateurterritoires.fr Futuribles

Trois millions d’enfants ne partent pas en congés

Imprimer

Un quart des jeunes de 5 à 19 ans, soit trois millions, ne sont pas partis en vacances 1 en 2011, selon une étude de l'Observatoire des vacances et des loisirs des enfants et des jeunes (Ovlej). 15 % d'entre eux, soit deux millions, n'ont pas quitté le domicile, même pour une nuit.

Selon le niveau de vie, les écarts sont considérables : si quasiment tous les enfants dont la famille dispose d'un revenu supérieur à 4 000 euros partent, ce n'est le cas que de la moitié de ceux dont la famille a un revenu inférieur à 1 500 euros. Les inégalités s'accroissent. Entre 2004 et 2011, le taux de départ moyen est resté au même niveau, à 75 %. Mais alors qu'il a légèrement augmenté pour la plupart des familles, il a diminué pour celles dont les revenus sont inférieurs à 1 500 euros, de 59 % à 50 %.

De plus en plus d'enfants ne partent qu'avec leur parents, notamment les adolescents, ce qui peut correspondre à la fois à une aspiration des familles (se retrouver), mais aussi à un manque de moyens. Ce phénomène s'accentue surtout chez les familles aux niveaux de vie moyens (entre 2 et 3 000 euros), souligne l'Ovlej, qui ne disposent ni des moyens de financer eux-mêmes des séjours, ni des soutiens extérieurs soumis à conditions de ressources (CAF, collectivités locales, etc.). L'observatoire note aussi l'écart lié au rôle des comités d'entreprise, dont ne bénéficient pas les salariés de petites structures.

Notes:

  1. On considère qu'une personne est partie en vacances quand elle a effectué un déplacement d'agrément de plus de quatre jours