Le Compas comparateurterritoires.fr Emmaus France

Sans qualification, sans diplôme ou sortants précoces (jeunes)

Imprimer

Il existe trois notions différentes pour mesurer la part de jeunes ayant un faible niveau de formation.

Selon le ministère de l'éducation nationale, les jeunes "sans qualification" sont ceux qui ont interrompu leurs études au mieux au niveau de fin de troisième ou de première année de CAP ou de BEP (environ 40 000 jeunes par an). Ils ont arrêté leur scolarité à ce moment.

Le ministère utilise de plus en plus le concept européen de "sortants précoces" : ceux qui, de 18 à 24 ans, ont au mieux le brevet de fin de troisième et ne suivent aucune formation par ailleurs (environ 80 000 jeunes). Ils peuvent avoir poursuivi leur scolarité après la troisième.

Les jeunes "sans diplôme" incluent les jeunes sans qualification et tous ceux qui sont allés jusqu'à l'année de terminale du lycée, sans obtenir le baccalauréat (environ 140 000 jeunes). Ces jeunes n'ont pas de titre scolaire, mais une grande partie dispose de compétences nettement supérieures à ceux qui ont dû arrêter l'école en troisième. Cette donnée est souvent mise en avant dans le débat public car elle exagère le phénomène, alors qu'elle n'est pas la plus significative.

Un site

En partenariat avec :