Le Compas comparateurterritoires.fr Emmaus France

Revenus : la France des territoires extrêmes

Imprimer

2 300 euros de revenus médian annuel (hors prestations sociales) pour une personne dans le quartier Saint-Jacques de Perpignan contre 58 000 dans une partie du 7e arrondissement parisien. 25 fois plus. En matière de revenus, les moyennes cachent une forêt de disparités entre territoires. Au lieu de présenter un classement selon un échelon donné (région, département, etc.), nous avons regroupé les valeurs extrêmes selon différents types de territoires. On ne mesure pas ici ce qui sépare les plus pauvres et les plus riches d'un territoire défini, mais les écarts de revenu médian (celui pour lequel autant gagnent plus et autant gagnent moins), disons les classes intermédiaires de différents types de territoires…

Les régions sont des espaces importants en terme de population, qui donc "moyennisent". Il n'en demeure pas moins que si l'on avait une échelle avec 300 barreaux, le niveau médian pour la France serait situé à 100, le Nord-Pas-de-Calais serait à 87 et l'Ile-de-France à 116 : 30 % séparent les deux territoires. Les écarts s'accroissent déjà nettement entre départements. La Seine-Saint-Denis se situe au niveau 80 contre 135 pour les Hauts-de-Seine : un revenu médian de 15 000 euros par an d'un côté, 25 000 euros de l'autre : 1,7 fois plus.

Au niveau des communes, les inégalités s'envolent. A Roubaix, le niveau de vie médian passe sous les 10 000 euros, contre près de 45 000 à Neuilly-sur-Seine. Les niveaux 51 et 237 de notre échelle. Au maximum, entre les quartiers 1, les écarts vont donc de 1 à 25.  Les quartiers Saint-Jacques de Perpignan et Matisse de Calais seraient situés au niveau 12 et 13 de l'échelle, les quartiers Gros Caillou dans le 7e arrondissement de Paris et Saint-James à Neuilly-sur-Seine seraient tout en haut. 2 200 euros de revenus annuels pour vivre, contre dans le premier quartier contre 58 000 euros dans l'autre. Et encore, rappelons-le, il ne s'agit pas des plus aisés et des plus pauvres, mais des catégories intermédiaires du territoire…

Notes:

  1. Les quartiers comprennent autour de 2 000 habitants en moyenne
Un site

En partenariat avec :