Le Compas comparateurterritoires.fr Futuribles

Handicapés : une insertion professionnelle difficile

Imprimer

handicapé et emploiParmi les 2,7 millions de personnes âgées de 15 à 64 ans reconnues handicapées par l’administration, seul un gros tiers exerce un emploi, contre les deux tiers de l’ensemble des 15-64 ans, selon le ministère du Travail (données 2015) 1. Parmi ceux qui exercent un emploi, la part des cadres (8 %) est deux fois moins élevée que dans la population totale (17 %) des 15-64 ans. Enfin, 19 % des personnes handicapées sont au chômage soit deux fois plus que la moyenne.

Cette situation défavorable est liée en partie au fait que les populations ne sont pas totalement comparables. Les personnes handicapées sont en moyenne plus âgées : 29 % ont entre 50 et 64 ans, deux fois plus que la population totale de cet âge. Or, le taux d’emploi est inférieur chez les plus âgés. Les personnes handicapées sont aussi moins diplômées : un cinquième seulement sont titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur, presque deux fois moins que la moyenne. Cette situation est due à leur âge, au fait des difficultés qu’elles ont rencontré dans l’enfance pour mener à bien leur scolarité, mais aussi parce que les personnes peu diplômées travaillent plus souvent dans des conditions pénibles et dangereuses, qui conduisent plus fréquemment au handicap. Cela n’explique pas tout. Selon le ministère, si l’on tient compte des caractéristiques des personnes handicapées (notamment l’âge et le diplôme), leur probabilité d’accéder à l’emploi reste trois fois inférieure à celle des valides. Toutes caractéristiques équivalentes, leur probabilité d’être au chômage est deux fois supérieure.

Manque d’engagement

Les personnes handicapées souffrent de leur handicap physique pour exercer certaines tâches. Mais ce n’est pas tout. Elles subissent aussi un manque d’engagement des employeurs en matière d’insertion professionnelle. En moyenne, les handicapés ne représentent que 3,3 % du total des salariés du secteur privé (données 2014, établissements concernés par l’obligation légale 2 d’emploi.). Ce chiffre progresse (il était de 2,8 % en 2010) mais il demeure loin de l’obligation légale de 6 %. Un cinquième des entreprises n’emploient même aucun salarié en situation de handicap. Elles préfèrent payer une amende qu’adapter des postes de travail. Avec une moyenne de 5 %, le secteur public fait mieux, mais ne remplit pas non plus l’obligation légale. Enfin, les personnes handicapées sont pénalisées par un effort insuffisant de la collectivité dans la formation initiale et professionnelle, dans l’accessibilité des transports et des lieux publics, dans l’aide à l’achat d’appareillage, etc.

 

 

 

 

Notes:

  1. La définition selon la reconnaissance administrative est restrictive. Au total, 5,7 millions souffrent d’une maladie ou d’un problème de santé chronique ou de caractère durable les limitant depuis au moins six mois.
  2. Elle concerne tous les employeurs, publics ou privés, de plus de 20 salariés.
Un site

En partenariat avec :