Le Compas comparateurterritoires.fr Futuribles

Chômage (mesure)

Imprimer

La première définition du chômage, utilisée par l’Insee, est celle du Bureau international du travail, agence des Nations chargée d’établir des normes internationales dans ce domaine. Selon cette définition, un chômeur est une personne âgée de plus de 15 ans, qui n’a pas travaillé la semaine de référence de l’enquête, qui est disponible dans les 15 jours pour travailler et qui recherche activement un emploi. Le développement de formes d’emplois très précaires, de courte durée, fait baisser le chômage car il suffit d’avoir travaillé une heure dans la semaine de référence pour ne pas être compté comme chômeur. De même les personnes qui ne sont pas très rapidement disponibles pour travailler disparaissent de la population« active » (composée des actifs occupés et des chômeurs). Cette définition international permet des comparaisons entre pays. C’est la seule qui autorise le calcul d’un taux de chômage, rapport entre le nombre de chômeurs et la population active.

La seconde est celle du ministère du Travail qui comptabilise les demandeurs d’emploi enregistrés par Pôle emploi dans différentes catégories. La catégorie A regroupe tous les demandeurs d’emploi n’ayant exercé aucune activité. C’est la catégorie de base, la plus commentée. Les catégories B et C rassemblent les demandeurs d’emploi ayant exercé une activité réduite  : moins de 78 h le mois précédent pour B, plus de 78 heures pour C. Ils ont exercé cette activité le mois précédent mais cela ne signifie pas qu’ils aient une activité régulière. Les catégories D et E comprennent des demandeurs d’emplois inscrits à Pole Emploi qui ne sont pas tenus de faire des démarches de recherche d’emploi. Soit qu’ils sont en stage, en formation ou malades (D) soit qu’ils bénéficient d’un contrat aidé (E). Le plus souvent, les données commentées ne prennent pas en compte les chômeurs des Dom.

Les données sur les demandeurs d’emploi sont publiées chaque trimestre par le service statistique du ministère et donnent lieu à de nombreux commentaires. Il s’agit d’une définition administrative, sujette aux variations de l’activité de Pôle emploi, notamment aux politiques de radiation, ainsi qu’aux règles d’indemnisation. Ces données ne permettent pas de calculer des taux de chômage car le dénominateur, la population active, n’est pas calculé de la même façon.

Ces deux mesures sont complémentaires. La première est surtout utile pour les comparaisons internationales et l’évolution à long terme du chômage. La seconde permet de prendre la mesure à plus court terme des évolutions. Elles doivent être utilisés avec précaution car une partie de la population, découragée par les conditions d’emploi, ne se porte plus sur le marché du travail est n’est plus enregistrée par le système statistique. Pour essayer de mesurer le phénomène l’Insee mesure dans ses enquêtes le « halo » du chômage composé des personnes qui disent souhaiter travailler mais non disponible sur le champ notamment.