Le « halo du chômage » est constitué selon l’Insee de personnes qui souhaitent travailler mais ne sont pas comptabilisées comme chômeurs selon la définition du Bureau international du travail (voir notre article). Cette définition est très restrictive : il faut être disponible dans les deux semaines pour reprendre un emploi pour être comptabilisé. Une personne qui souhaite reprendre une activité dans trois semaines est donc classée comme « inactive » et non au chômage.

L’Insee réalise une enquête spécifique pour évaluer cette population qui comprend une partie des découragés du marché du travail, par exemple les mères de familles (rarement les pères) qui ne trouvent pas de solution de garde mais souhaiteraient travailler et doivent prendre en charge leurs enfants. On y trouve aussi des personnes en formation mais qui souhaiteraient travailler.